Era Immobilier Marseille Bastide : Devenir un ECO CONSOMMATEUR, les bonnes habitudes à la maison ! - Era Immobilier Marseille Bastide - Page 31 immobilier marseille , immobilier allauch , immobilier plan de cuques , immobilier marseille , immobilier marseille , immobilier marseille immobilier Marseille 13013, Allauch, Plan de cuques - Appartement, Bureaux, Maison, Parking / box, Terrain, Villa, - Marseille 13013, Allauch, Plan de cuques -

Devenir un ECO CONSOMMATEUR, les bonnes habitudes à la maison !

 

Les bonnes pratiques


Devenir un « éco-consommateur » ne se limite pas à faire des travaux de rénovation dans son logement, une multitude de petits gestes quotidiens permet de réduire considérablement vos factures d’énergie...

En matière d’éclairage, comme de chauffage, il suffit de prendre quelques bonnes habitudes pour participer efficacement à la sauvegarde de notre planète, mais aussi à celle de votre budget.

 L’éclairage, c’est en moyenne 15% de notre facture d’électricité, suffisant pour qu’on s’y intéresse de plus près.

  • Remplacer vos ampoules par des lampes « basse consommation ».
    Une ampoule à incandescence de 100W n’utilise que 20W pour l’éclairage, les 80W restants ne serviront qu’à « chauffer ». Par contre, une ampoule fluocompacte utilisera 80W pour éclairer.
    Elles sont plus chères, mais consomment 4 à 5 fois moins et durent jusqu’à 8 fois plus longtemps, de quoi être largement remboursé de son investissement.

    Avec une ampoule de 15W fluocompacte à 7€, dont l’éclairage est équivalent à une ampoule classique de 75W, vous économisez 35€ sur votre facture d’électricité au bout de 6000 heures de service. Vous connaissez beaucoup de placement qui ont un tel rendement ?

      
  • Dépoussiérer vos ampoules permet de gagner jusqu’à 40% de flux lumineux.
  • Éteindre la lumière en sortant d’une pièce doit devenir un réflexe.
  • Éteindre les appareils en veille (télé, magnétoscope, ordinateur, etc…), à la maison, comme au bureau.
  • Éviter les couleurs sombres au plafond, elles absorbent beaucoup la lumière.

Le chauffage représente jusqu’à 70 % du budget énergétique, ça vaut le coup de chouchouter un peu sa chaudière.

  • Baissez d’un degré la température de votre logement, vous diminuerez jusqu’à 7% votre consommation d’énergie, (rappelons que la température recommandée depuis le 1er juillet 2007 est de 19°). Plus votre localisation est en zone froide (Paris, Lille, Strasbourg, etc …), et plus l’économie réalisée sera conséquente.
  • Fermez les volets et les rideaux la nuit pour limiter la déperdition de chaleur. D’autant que la sensation d’inconfort provoquée par le froid des parois, vous incite souvent à augmenter le chauffage d’1° ou 2°.
  • En période d’inoccupation, voire même la nuit, limiter la température à 12° ou 14°. Ces périodes représentent en moyenne 58% du temps, chauffer « à plein tube » est une perte d’énergie, et donc d’argent.
  • Fermez vos radiateurs quand vous aérez la pièce peut paraître évident, mais le faîtes-vous vraiment ?
  • Placez des panneaux réfléchissants derrières vos radiateurs, la chaleur sera renvoyée vers la pièce.
  • Installez un programmateur journalier. Il sera rapidement rentabilisé, aussi bien avec un chauffage électrique qu’avec une chaudière.
  • Dépoussiérez et découvrez vos radiateurs à eau chaude, vous augmenterez jusqu’à 10% leur « rendement d’émission ».
  • Si vous avez opté pour le chauffage électrique, évitez les « convecteurs grille-pains »,  installez des convecteurs NF performance classe C minimum, avec les fonctions « normal, réduit et hors gel ». Et si, de plus, vous choisissez des «radiants », non seulement la chaleur sera plus douce, la poussière moins présente, mais vous ferez, aussi, rimer confort avec économie d’énergie.
  • Offrez à vos radiateurs des robinets thermostatiques (ils ferment les radiateurs dès que la température optimum est atteinte). Outre que ces équipements sont désormais rendus obligatoires par la réglementation thermique, ils seront rapidement rentabilisés vu leur faible coût.
  • Vérifiez régulièrement vos radiateurs, et votre chaudière (une chaudière bien entretenue, c’est jusqu’à 12% d’énergie consommée en moins).
  • Changez votre vieille chaudière : Après 20 ans, de bons et loyaux services, une chaudière peut perdre jusqu’à 30% de son rendement, et accroître d’autant votre facture d’énergie. Et plus votre chaudière est ancienne, plus elle produit de gaz à effet de serre. Vive la retraite à 20 ans !
  • Exploitez votre cheminée, c’est un chauffage d’appoint non négligeable (10% à 20% de rendement) qui utilise le bois comme combustible ! Et si vous avez une cheminée à foyer fermé  comportant un insert qui canalisera l’air chaud et l’orientera vers votre pièce, vous renforcerez son rendement jusqu’à 85%.

 

Avant toutes choses, lors de votre achat, soyez attentif aux « étiquettes énergie » des appareils électroménagers que vous envisagez d’acheter : privilégiez les marquages de type A ou B qui favorisent les économies d’énergie.
Et souvenez vous qu’un appareil vétuste consommera toujours beaucoup plus d’énergie qu’un appareil plus récent.

3.1. Les appareils de froids

En matière d’énergie, nos réfrigérateurs et congélateurs sont de vrais gloutons : nous consommons en moyenne 900 kWh par an pour refroidir et congeler nos aliments.

Cependant, nous pouvons rationner ces ogres grâce à quelques petites astuces :

  • Eloignez ces appareils de toute source de chaleur, ou même placez les dans une pièce moins chauffée comme la cave car leur consommation électrique est directement liée à la température ambiante ;
  • Favorisez l’évacuation de la chaleur en maintenant un espace entre le mur et  la grille arrière de l’appareil ;
  • Vérifiez le réglage de la température. Il est recommandé de maintenir une température de 4° dans les réfrigérateurs, et -18° dans les congélateurs ;
  • Evitez de placer des aliments tièdes, voir chauds, dans votre réfrigérateur, il n’aura pas à les rafraîchir, et c’est toujours ça de gagné question électricité !
  • La consommation d’électricité double à partir de 4 cm de givre : dégivrez votre congélateur au moins une fois par an, et couvrez vos plats pour prévenir la formation trop rapide du givre ;
  • En période d’inoccupation, videz et débranchez les, sans oublier de laisser leur portes ouvertes.
  • En revanche, fermez bien leurs portes pendant leurs utilisations ! 

3.2  Les appareils de lavage

Ceux-ci consomment, non seulement de l’électricité, mais aussi, de l’eau : un redoublement d’attention s’impose :

  • « Bourrez » les avant de les utiliser : une pleine charge est plus économique que deux demi charges, faites les tourner quand ils sont pleins.
  • Faites les fonctionner en période creuse, c’est bon pour le moral de votre porte-monnaie.
  • Préférez le programme « éco » (ou le cycle à 40°) de votre lave-vaisselle, vous réduirez la consommation des énergies.
  • De même pour votre lave-linge, « zapper » le prélavage et les machines à 90° : 60° ou même 40° sont bien suffisant pour un résultat excellent.
  • Quant aux sèche-linges, dans la mesure de vos possibilités, oubliez qu’ils existent, c’est rentable !

3.3  Les appareils de cuisson

Pour la cuisson, tout est question de modération :

  • Couvrez vos plats afin d’évitez les pertes de chaleur, et donc d’énergie.
  • Arrêtez la cuisson quelques minutes avant la fin, les plats resteront chauds.
  • Adaptez vos plats à la taille des plaques de cuisson, là aussi, vous éviterez les pertes de chaleur inutiles.
  • Décongelez les aliments au réfrigérateur plutôt qu’au micro-onde.

3.4. Les appareils multimédia

La mise en veille de nos « multimédias » est souvent inutile, et consomme abusivement de l’énergie, alors :

  • Arrêter son téléviseur ou son ordinateur après utilisation doit devenir un réflexe.
  • Eteignez manuellement l’écran de votre ordinateur lorsque vous n’en avez plus l’utilité.
  • Débranchez l’alimentation de votre ordinateur portable : même éteint, il continue à consommer de l’électricité.
  • N’allumez votre imprimante que pour imprimer : ça parait évident ? mais le faites vous vraiment ?
  • A l’achat, préférez un écran plat à un écran cathodique, sa consommation est 3 à 4 fois plus faible.
  • De même, achetez une imprimante à jet d’encre qui consommera 30 à 60 fois moins qu’une imprimante laser.